• Le rôle des fenêtres pour la facture de chauffage
  • L’un des principaux éléments sur lequel se pencher lors de l'installation de fenêtres pour sa demeure reste l'ouverture et la fermeture. Il existe même des fenêtres fixes, qui ne bougent pas. En premier lieu, se trouvent la fenêtre à la française, avec un ou deux battants s’ouvrant vers l’intérieur, la fenêtre à soufflets, où l’ouverture se fait sur un axe horizontal, et évidemment la fenêtre coulissante, avec un vantail glissant sur l'autre. Certaines fenêtres mélangent les types d’ouverture : par exemple, la fenêtre oscillo-battante, qui allie battant et soufflet.

    Parmi les modèles moins courants, vous pouvez envisagez la fenêtre à galandage, où la baie coulissante rentre dans le mur. Le choix du matériau pour vos fenêtres tourne autour de deux facteurs essentiels : l’esthétisme et le tarif. Il est évidemment essentiel qu'elles s'accordent avec le look du logement. La fenêtre en plastique s’installe sans difficulté, se nettoie en un coup d'éponge et se révèle la plus économique.

    Fenetre alu

    Gare toutefois au bas de gamme. La fenêtre en bois possède des qualités isolantes, esthétiques et durables. Elle peut aussi de nos jours convenir aux grands espaces. La fenêtre en alu se destine aux constructions contemporaines.

    Particulièrement endurante, elle ne nécessite aucun nettoyage. Vous pouvez encore opter pour une fenêtre composée de bois à l'intérieur et aluminium à l'extérieur.

    Pose de la fenêtre : préférez les spécialistes



    Les as du bricolage ont la capacité d'installer les fenêtres. Cependant, il est conseillé de préférer un artisan.

    Grâce à ce dernier, vous êtes sûr d’avoir une installation parfaitement effectuée en peu de temps. De plus, vous bénéficierez dans ce cas d’un taux de TVA réduit sur l’achat des fenêtres et sur les travaux. Pour finir, des assurances couvrent les éventuels dommages. Votre tranquillité est l'un facteurs auxquels songer lors de l’achat d'ouvertures , surtout en rez-de-chaussée, avec un but : dissuader toute effraction.

    La structure ainsi que des verres et volets solides sont essentiels. Vous trouverez par exemple des vitres retardataires d’effraction. Les fenêtres du rez-de-chaussée sont aussi à équiper d'une grille. Les fenêtresstandards sont de quatre formes : classique, arrondie, triangulaire et cintrée.

    Différentes dimensions standards existent. Dans le cas où une taille standard ne s'ajuste pas pour quelques millimètres, il est envisageable de réaliser des adaptations. Cependant, des tailles trop éloignées imposent le sur-mesure. Bien sûr le coût est en conséquence et la réalisation des travaux par un artisan certifié s’impose.

    Fenêtres : l'importance de l'isolation



    Que ce soit en neuf ou en rénovation, les ouvertures constituent une priorité pour l’isolation du logement. En effet, des fenêtres mal isolées sont susceptibles de vous faire perdre jusqu’à 25% d’énergie. Au-delà du confort thermique, le confort acoustique est souvent essentiel. Pour cette raison, on trouve de moins en moins de simple vitrage.

    La plupart des gens privilégient aujourd'hui le double vitrage. Pour les habitations très basse consommation, il convient de choisir un triple vitrage. Si vous avez un simple vitrage mais que vous désirez une isolation plus performante, le film adhésif est une bonne solution.

    Des fenêtres, mais à quel coût ?



    Matériau, forme, taille, ouverture font changer le coût des fenêtres.

    Pour vous donner un ordre d'idée, une fenêtre à la française fabriquée bois coûte jusqu'à 800€ ; une porte-fenêtre en PVC se vend de 500 à 1 200 euros quand en métal les tarifs les plus bas sont de 700 euros. A ces tarifs, il faut souvent ajouter les pièces comme les crémones. L’installation de fenêtres robustes vous permettra de réduire votre facture énergétique. Vous pouvez également profiter d’aides financières..


    Autres liens sur le sujet :